lundi 25 septembre 2017

Commentaire 40 : Homo Deus de Noah Harari

Gros phénomène éditorial depuis le succès de Sapiens, où il racontait comment un primate a pu devenir maître de la planète en  70000 ans et 3 révolutions (cognitive, agricole et scientifique) , Noah Harari revient avec une nouvelle histoire , celle du futur.
A observer  donc comme phénomène de la nouvelle pensance à travers ses admirateurs  de Bill Gates
à Barak Obama.

#La thèse centrale du livre : après avoir résolu ses problèmes millénaires , l'homme va pouvoir se hisser au rang des dieux : la caractéristique d'un Dieu est de fabriquer du vivant et nous sommes en train d'acquérir ce pouvoir; une autre caractéristique est l'immortalité; or quand on peut remodeler la vie, on peut remodeler la mort.
Homo deus serait donc un processus évolutif d'homo sapiens déjà en cours.

#3 techniques pour améliorer notre espèce : le génie biologique qui consiste à accélérer la sélection naturelle.Le génie cyborg est plus radical puisqu'il consiste en conservant le cerveau organique comme unité centrale à augmenter d'autres éléments électroniques, chimiques ..les différents organes.
Enfin le génie des êtres non organiques

#Les religions : elles sont toujours importantes pour unir (relier) les gens et générer des conflits mais le retour de Dieu est un mirage car les monothéistes n'ont plus rien à nous dire sur nos vies modernes.Que prédisent la Bible et le coran sur l'intelligence artificielle ou la génétique ?

#Le bonheur : difficile de dire si un monde qui améliore les conditions de vie, donc les attentes augmente le bonheur. Il augmente le pouvoir de l'homme mais pas le bonheur. La nature humaine développe un état permanent d'insatisfaction. Celui ci dépend plus de notre système biochimique, qu'il faudra, que l'on saura certainement truquer à l'avenir.Déjà c qui se passe avec les psychotropes depuis des années.

#Le réchauffement climatique : il risque de faire des millions de morts mais l'élite y survivra et cela stimulera comme les deux guerres au XXième siècle les avancées technologiques.

#Les inégalités vont donc croitre : les grands produits seront les esprits, les cerveaux et les corps et l'écart entre ceux qui pourront se payer des évolutions et les autres sera de plus en plus important. Homo deus et homo sapiens pourront très bien cohabiter comme siens et néandertal.

#Le danger est que l'individu perde de la valeur au détriment de l'ordinateur car les ordinateurs vont remplacer les humains pour conduire une voiture, élaborer un diagnostic de maladie et de nouveaux emplois vont apparaitre.Le problème est qu'ils demanderont des compétences élevées en compétences et créativité.
Cela risque de provoquer de gros problèmes car devoir se réinventer sans cesse provoque de terribles angoisses.

#De nouvelle(s) religion (s) dataïstes pourraient apparaitre. A partir du moment ou la légitimation de l'autorité ne passe plus par Dieu,  comme sous la monarchie divine, ou par le  peuple comme sous notre actuelle démocratie mais via les algorithmes, la prochaine risque de consister à se débarrasser des humains pour faire confiance "à ceux qui savent" dans ce nouveau monde , c'est à dire les algorithmes ou les datas.
Cela revient à considérer que la vie n'est pas fondée sur des forces physiques ou des molécules mais sur des flux de datas







lundi 18 septembre 2017

Lexique 183 La vitesse

"Et,du fait de la vitesse croissante du changement , il n'a jamais été aussi compliqué de prévoir l'avenir."
Noah Harari

vendredi 15 septembre 2017

Mythologies 4 : La Révolution industrielle

"Nous considérons pour notre part la Révolution industrielle " comme un mythe ou un récit fondateur , c'est à dire une garantie que s'est donnée l'occident moderne pour s'identifier par différence avec le reste du monde. Une garantie de quoi ? D'un changement historique pour l'Humanité, de la promesse d'une nouvelle société  (industrielle) , voire d'une nouvelle civilisation (industrielle) , inédite que vont s'employer à définir les premiers théoriciens du monde industriel."
Pierre Musso in La Religion industrielle, Fayard 2017.

lundi 11 septembre 2017

Commentaires 39 : La religion industrielle : principaux concepts 2/6


"Avoir une conception du monde , c'est se forger une image du monde et de soi-même , savoir ce qu'est le monde , avoir ce que l'on est." Jung
"Toure structure sociale est fondée sur la croyance ou sur la confiance.On peut dire que le monde social, le monde politique, le monde juridique sont essentiellement des monde mythiques." Valéry

L'architecture fiduciaire est la construction de cette vision du monde au fil du temps.
Elles est d'autant plus puissante qu'elle est demeurée stable tout en transformant ses composants et qu'elle semble aujourd'hui s'imposer de façon universelle.

# Le scénario fondateur :
Il s'appuie sur deux piliers :
1/ Un mystère longuement élaboré , devenu un mythe, celui de l'Incarnation, laquelle se voit transféré du Christ à la Nature, puis à l'Humanité
2/ Une rationalité qui prend diverse formes se superposant : d'abord raison normative ou légale (lois divines) , elle est devenue rationalité scientifique (lois de science) et enfin rationalité organisationnelle ou sociale avec la formulation de la relis-gion industrielle au XIX et de la science des ingénieurs investie dans le management.

# Le concept central d'Incarnation :
l'occident est la civilisation de l'Incarnation : à parti du 5ième siècle cette question a dominé l'ensemble des discussions philosophiques de l'Europe.
L'Incarnation est un mystère très puissant issu d'une longue élaboration car il a été très difficile à admettre.
La religion ne fonctionne pas par définition , à la rationalité , mais aux mystères et aux croyances , ce qui lui permet de manier les paradoxes.
L'incarnation consiste dans le fait d'avoir une chair, d'avantage peut être : d'être chair
Dans la Bible l'Incarnation est double : spiritualisation (de la chair) et réalisation (de l'esprit)
Le christianisme a joué son salut sur sa thèse la plus invraisemblable : que le Salut est dans le corps
il a construit un récit qui va se la Création, au Péché , puis au Salut, le plus antilogos, le plus anti pensée grecque (pensée du logos) possible.
Au mystère de l'Incarnation est lié la descente deDieu sur terre.

Toute une série de conciles vont débattre et construire ses questions :
Concile de Calcédoine 451 : le Christ comme vrai  Vie et vrai homme est une personne dotée de deux natures
Au concile de Latran de 1215 , la transsubstantiation , la conversion du pain et du vin en Corps et Sang du Christ lors de l'Eucharistie est établie
L'histoire de l'occident sera donc clouée à un événement : l'Incarnation.
Cela va contribuer à créer une histoire progressive et universelle alors que le temps des grecs était cyclique et circulaire;
Il y aura 3 formes d'Incarnation dans des grands corps : celui de la transsubstantiation par l'Eucharistie; celui de la transformation de la Nature par la science; celui de la transmutation de l'lHumanité dans l'histoire.
Cette hiérarchie de la surnaturel à la nature,  de la verticale Ciel/Terre spécifique aux chrétiens autorise un décollement , une sciiez entre le spirituel et le temporel, au profit d'un processus de chute dans le terrestre ;
L'entreprise industrielle procède de la croyance que Dieu a donné la terre à l'homme ; donc il en découvre les lois et pourra même la dominer.;
le religion industrielle crée le désemboitement d'u ici-bas et d'un au delà jusque là d'un seul tenant.

La thèse du livre : la religion industrielle est l'aboutissement d'un double processus de rationalisation croissante et d'incarnations successives

#Trois bifurcations :
1/La bifurcation fondatrice de la Réforme grégorienne associée et sépare le croire (ou légitimité) et le vivre (ou normativité) , c'est à dire la Foi et la Loi, les pouvoirs spirituel et temporel.Elle suscite une 1ière révolution industrielle qui s'institutionnalise dans les monastères dunette 1100 et 1200 ;une 1ière organisation du temps également.
2/La deuxième bifurcation entre 1600 et 1750 s'opère en deux temps :1/le 1ier est marqué par la naissance de la science moderne vers 1600 2/le second moment se noue vers 1750 entre deux visions : celle de Rousseau , celle des lumières écossaises qui triomphent et offert la voie à la grande révolution industrielle
3/La troisième bifurcation vers 1800-1950 est celle de la formulation explicite d'une religion industrielle  comme foi dans le progrès technoscientifique; Elle prends corps dans l'industrialisation du XIX sème siècle , la naissance de l'usine et de la grande industrie.Elle s'achève dans l'élaboration du corpus managériale et sa rencontre avec la cybernétique.

mercredi 6 septembre 2017

Citation 46 Noah Harari

"D'où pensez vous que viendront les grands changements du XXI ième siècle ?: de l'Etat islamique, qui ne fait que recycler de vieilles histoires ou de la Silicon Valley ?
Noah Harari in Le Point 31 aout 2017

lundi 4 septembre 2017

Lexique 182 : La religion

"La religion ne peut disparaitre du monde; elle ne fait que se transformer (changer)"
Saint Simon.