vendredi 28 janvier 2011

Lexique 77 : La vie


"La vie est comme on l'a faite, c'est une folie que de vouloir la changer quand il est trop tard. "
Marcel Dubé.

mardi 25 janvier 2011

Nouveaux concepts (8) : La Culture Monde(5)Le renversement du monde

Le renversement ou suite et fin du récit de la conférence donnée vendredi 26 novembre à l'atelierTransit City par Hervé Juvin.
Le renversement ou ce qui arrive dans nos sociétés occidentales après les 30 ans d'illusion de toute puissance des idées libérales : la mondialisation et donc la démocratie pour tous;l'avénement de l'individu et des droits de l'homme et donc la fin des déterminismes religieux, culturels, politiques; la toute puissance des marchés et l'amaigrissement des états de leurs pouvoirs et services.

5 questions pour reconstruire la pensée de demain:

- Quelles conséquences à la mondialisation ?
Résister à la mondialisation est un raisonnement du passé, elle est aujourd'hui partout : mobiles, internet , tv, cartes de crédit ont envahi le monde sans le transformer dans notre sens .
Loin de là elle vient soutenir les initiatives des population, leurs désirs d'émancipation ou de contestation du monde moderne : les talibans ont des portables.
Le point de vue plus moderne consiste à accepter la mondialisation comme un fait et d'en penser les conséquences: quelles seront les conséquences de la distribution des outils occidentaux de communication ou de production ?? Personne ne le sait aujourd'hui réellement.

- Quelles conséquences à la situation d'aperception sociale ?
Nous ne voyons plus rien de la société et sommes en situation d'aperception sociale. Cela ne nous intéresse plus et la rupture n'est pas loin : l'état providence n'existe plus et on ne pense pas de modèle de remplacement, on se contente d'observer une régression des services aux individus.
Hors de nouvelles questions se posent : la souveraineté, la dignité, la liberté, la pauvreté..toutes ces questions qui fondent le rapport d'un peuple à lui même , son contrat social.
L'inde malgré ses inégalités, ses problèmes n'implose pas en raison de la pérennité du système des castes, il maintient l'ordre social.
Nous n'en avons plus , notre société sépare de plus en plus les individus par des barrières invisibles : riches/pauvres, jeunes/vieux, actifs/chômeurs...
Que se passerait-il en France si les FMI boys prenaient le contrôle du pays comme dans l'Angleterre des années 70 ? quelles seraient les réactions populaires ?
La montée de la crise , de ces conséquences annonce t-elle un retour du politique ?

- Quid de la montée des diversités,communautés ?
"Nous sommes en train de voir venir l'insurrection de la différence " Ballandier.
Plus le monde tend avec violence à s'uniformiser, plus la diversité va s'instaurer avec violence.

- Quid d'un monde aux ressources limitées ?
Un monde qui connait une montée de la pauvreté ,certaines années des émeute de la faim.
La croyance du "il n'y en aura pas pour tout le monde s'impose " petit à petit et la bataille pour l'appropriation des ressources a vraiment commencé.
Exemples :
La Chine qui troque la réfection des routes malgaches contre 150000 visas
Le Quatar et l'Arabie saoudite qui achètent 2 milliards d'hectares de terre en Somalie
Charles Beigbeder qui possède 50 à 80000 hectares de terres agricoles en Ukraine.
Le monde est à vendre , les plus riches l'achètent.
Bientôt risque que la nature ne soit plus accessible aux plus pauvres mais totalement privatisée : parcs, propriétés..
Va t-on rééquilibrer le droit collectif par rapport au droit privé, au droit des individus ?? Redécouvrir que le collectif a aussi ses droits?

- Peut on vivre dans un monde sans croyance ?
Peut -on mettre un système politique en place sans lien avec la Religion, la culture, l'histoire..?
L'homme n'est pas un pur esprit : il a des origines, des croyances...le monde nous renvoie cela très fort.

Conclusion :
Nous nous sommes racontés pendant 20 ans que l'autre, les autres allaient disparaitre, il nous faut redécouvrir la figure de l'autre , dans le respect mutuel.
L'altérité fait l'unité.
Le monde sans repères ni croyances est un monde plus dangereux; ce n'est pas le trop plein d'idéologies qui nous menace c'est le vide total d'idéologie.

L'europe reste un processus impérial et sans fin, il y a risque de conflit;elle s'est faite contre le pape et propose une forme politique molle.

Le modèle us du colon est aussi en régression : "La terre n'appartient pas à celui qui l'occupe mais à celui qui en tire le meilleur rendement."
Même si les "mother grizzly " ou le phénomène du tea party essaient de le restaurer.

De nouveaux modèles s'inventent actuellement et tenteront demain de s'imposer.

vendredi 14 janvier 2011

Lexique 76 : Le Monde déteste le changement


"Le monde déteste le changement, c'est pourtant laseule chose qui lui a permis de progresser."
Charles F. Kettering

lundi 10 janvier 2011

L'information n'est pas le savoir


Extraits d'un article de Robert Darnton publié dans le Point 6/01/2011.

"Nous nous frayons un chemin dans le monde au moyen d'une disposition sensorielle que les allemands nomment "fingerspitzengefûhl "(sensibilité du bout des doigts).Si vous avez été formés à guider votre stylo de l'index, regardez comment le jeunes utilisent leurs pouces sur leur téléphone portable et vous verrez comment la technologie imprègne une génération corps et âme".

"Google peut disparaitre ou se voir éclipser par une forme de technologie encore plus puissante qui rendrait sa base de données inaccessible et dépassée, à l'instar de beaucoup de nos vieux cd - rom et disquettes de stockage. Les entreprises électroniques vont et viennent alos que les bibliothèques de recherche , durent des siècles. Mieux vaut les consolider que les déclarer dépassées , car l'obsolescence s'inscrit au coeur même des médias électroniques."


"Apologie du livre. Demain, aujourd'hui, hier " de Robert Darnton.Gallimard.

vendredi 7 janvier 2011

Lexique 75 : L'âge


"A vingt ans on veut changer le monde, à quarante on veut changer de corps, et après cinquante ans, quand rien ne vous dérange, c'est qu'on est mort."
Gustave Parking

mercredi 5 janvier 2011

Nouveaux concepts (7) : La Culture Monde(4)La crise de confiance


La crise de confiance ou suite du récit de la conférence donnée vendredi 26 novembre à l'atelier Transit City par Hervé Juvin.

-Crise de Confiance dans notre civilisation : dans certain de nos territoires on assiste plutôt à une dé civilisation:" la civilisation n'est plus là où on dit qu'elle est (Fahrid Zakharia)"

-Crise Confiance dans nos acquis et valeurs : suite à la crise financière , sommes nous si surs de nos acquis ??
Sur le plan économique ,social mais aussi politique : les chinois s'amusent aujourd'hui de nos démocraties qui votent non à Maastricht et appliquent le traité. A quoi sert la démocratie ? Ils préfèrent parler de systèmes de gouvernance appropriés aux situations.

- Crise de confiance dans la capacité de régulation des marchés : le marché ne s'autorégule pas et ne dit pas la vérité , il est fait par les hommes : ainsi les banques et assurances sont passées d'un système de valorisation de : tout actif est comptabilisé à sa valeur de marché; tout actif est comptabilisé à sa valeur d'acquisition + valeur historique.

- Crise de l'individualisme et des droits de l'homme prônés pendant 20 ans : l'homme "libéral" affranchi de tout lien , individualiste et contractuel qui ne devient que ce qu'il vaut, déterminé par rien (politique, sexe, culture, religion) n'existe pas.
Indépendamment de la misère sociale, la misère de l'isolement monte extrêmement vite
Exemple de Meetic : "nous fabriquons une nouvelle catégorie d'individus qui préfèrent converser avec 50 ou 100 personnes plutôt que d'en rencontrer une."

-Crise de la relation à l'autre,du mélange, de la mixité, de la frontière : beaucoup de mécanismes de séparation internes sont à l'oeuvre , il n'y a plus de frontière donc plus de partage possible.
Sans frontière apparente , les zones de frontière s'installent , les séparations se font à l'intérieur à coup de badges , sas, portiques portails ..